Café gourmet : essayer c’est l’adopter

Quelques astuces pour apprendre à reconnaitre un bon café.

Pour avoir le plaisir de gouter aux vraies saveurs du – c’est-à-dire de qualité -, vous allez très certainement devoir vous éloigner du rayon de votre supermarché. Il vous faudra franchir la porte d’une brulerie, épicerie fine, fabrique à café ou torréfacteur.

Nous sommes loin de vouloir dénigrer la qualité du café que votre supermarché peut vous offrir. Cependant les volumes gigantesques de café que leurs centrales d’achats doivent négocier les obligent à faire régulièrement quelques impasses sur la qualité.

Vous ne trouvez pas étrange de trouver votre café favori dans n’importe quel supermarché, tout au long de l’année ? C’est quoi le truc ?

Cela commence par la cueillette des cerises du caféier

Cerises de café à différents stades de maturité

Cerises de café à différents stades de maturité

Afin de produire un café gourmet il est essentiel d’utiliser uniquement les cerises cueillies à maturité (on oublie souvent que le café c’est d’abord un fruit).

Or, de la même manière que les cerises sur un cerisier ou les pommes d’un pommier, les cerises du caféier ne murissent pas toutes en même temps. Certaines demandent quelques jours de plus.

Alors qu’un petit producteur peut se permettre de cueillir uniquement les fruits mures – c’est-à-dire rouges – on demande aux plus gros d’être moins restrictifs sur la sélection. En effet, les industriels de la torréfaction savent cacher ces différences.

La torréfaction du café est tout un art

Refroidissement du café gourmet après torréfaction

Refroidissement du café après torréfaction

Le grain de café, soumis à une température plus ou moins élevée pendant un temps plus ou moins long, va permettre au torréfacteur de mettre en avant certaines de ses particularités.

Cependant, l’inverse est aussi valable. Une torréfaction peut aussi permettre de cacher le plus possible ces particularités afin d’offrir au consommateur un gout unique qu’il retrouvera dans n’importe quel paquet de café de la marque.

Un industriel privilégiera donc une torréfaction longue afin d’avoir des cafés moins aromatiques, moins acides et plus amères. Au contraire, un petit torréfacteur vous proposera des cafés moins torréfiés afin de pouvoir jouer sur la diversité des aromes qui existe entre les grains de café.

En effet, des saveurs différentes sont perceptibles entre un café d’Éthiopie, du Mexique ou du Brésil pour ne citer qu’eux. Idem pour un café de variété Bourbon jaune, Catuaí, Harrar… ou transformé par voie sèche ou humide avant torrefaction.

Pour bien commencer avec le café gourmet

Il est donc souvent difficile pour un débutant de s’y retrouver. La diversité des saveurs nous est inconnue lorsque nous consommons du café industriel.

Le nom des cafés gourmet utilisés par certains spécialistes peut aussi vous faire croire que ce monde du n’est pas fait pour vous. Ne baissez pas les bras tout de suite, il vous faudra apprendre comme lorsqu’on commence un nouveau travail !

Voici quelques conseils pour bien débuter :

Recherchez un spécialiste du café gourmet

Faites une recherche près de chez vous ou sur internet. Une sélection de bonnes adresses vous est proposée ci-dessous. Ensuite, une fois votre premier café gourmet en main, on vous conseille de faire le rituel suivant :

  1. Préparez une tasse de café industrielle et une autre de café gourmet.
  2. Comparez la couleur et l’odeur des deux cafés moulus, avant d’ajouter l’eau.
  3. Ensuite, comparez le gout.

Vous serez probablement surpris par les différences.

Achetez votre café en grain.

Si vous préférez l’acheter moulu, consommez-le sous 1 semaine après ouverture. Après une semaine, le café risque de développer un gout désagréable et perdra beaucoup de ces aromes. Le deuxième rituel que je vous propose est de faire vous même le test :

Préparez-vous une tasse avec un café moulu conservé dans un récipient hermétique au réfrigérateur pendant 2 jours et une autre avec le même café conservé à l’air libre pendant 2 jours. Vous serez probablement surpris par cette nouvelle différence.

Comparez les méthodes de préparation

Le troisième rituel que je vous propose est de comparer simultanément les méthodes de préparation sur un même café gourmet. Nous aimons comparer, par exemple, un café en utilisant les méthodes « French press » (), AeroPress® et Espresso.

Vous voilà à présent prêt pour entrer dans le club des passionnés de café gourmet !

Quelques bonnes adresses que nous avons déjà visitées…

…à Paris :

…en province :

…chez nos voisins :

Les produits que nous aimons

Cherchez-vous des produits intéressants pour préparer votre café gourmet chez vous ? Voici quelques produits que nous aimons ! Périodiquement, nous sélectionnons des accessoires et des cafetières qui vont vous aider à préparer le café parfait.

Machine à café automatique Jura Machine à café automatique Jura Voir
Cafetière Filtre Chemex 8 Tasses Cafetière Filtre Chemex 8 Tasses Voir
Cafetière Manuelle Staresso à piston Cafetière Manuelle Staresso à piston Voir

À lire aussi

Avez-vous trouvé un erreur ou un lien cassé ? Cliquez ici pour envoyer.